Stages

future
© fotolia.fr/olly

Il peut être intéressant voire obligatoire de faire des stages pendant les études en Italie. Renseignez-vous auprès des différentes institutions d'enseignement supérieur à ce sujet. Il est recommandé de s'y prendre à temps.  

La maîtrise parfaite de la langue italienne s’avère indispensable dans la plupart des professions, excepté peut-être dans des domaines techniques très pointus. Bien que la plupart des recrutements se fassent par relations (il est primordial de tisser un réseau de connaissances lors de votre  séjour en Italie, car les employeurs adorent parler avec ceux qu’ils recrutent), la presse permet de trouver certaines offres (p.ex La Stampa, La Repubblica, Corriere della Serra).

La réglementation italienne prévoit des formes de travail flexibles en s’adaptant aux directives communautaires régissant ce sujet, notamment le contrat de travail à durée déterminée, le travail à temps partiel, l’apprentissage, la formation et la création d’un système de formation continue, ainsi que l’application de mesures d’urgence en faveur de l’emploi, surtout destinées aux jeunes.

Dernière mise à jour