France

Diplômes éligibles pour une aide financière

  • BTS - Brevet de technicien supérieur
  • Doctorat
  • DUT - Diplôme universitaire de technologie
  • Licence
  • Licence professionnelle
  • Master
  • Master professionnel
  • Les cycles d’études supérieures sanctionnés par des diplômes nationaux ou des diplômes d’Etat
  • Les diplômes revêtus d’un visa académique du ministère de l'enseignement supérieur en France comme les diplômes de certaines écoles supérieures de commerce
  • Les diplômes conférant un grade académique tel que le titre d’ingénieur diplômé habilité par la Commission des titres d’ingénieur (CTI)
  • Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)

 

Diplômes non éligibles pour une aide financière

  • DU - diplôme d’université
  • Les certificats d’école (diplôme d’école privée)
  • Les « Titres certifiés », il s’agit de formations dont l’unique reconnaissance se situe au niveau de l’enregistrement au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)
  • Les diplômes nationaux de niveau inférieur ou équivalent au Bac ou Bac+1
  • Le mastère spécialisé (MS)
  • Le mastère en sciences (MSc)
  • Les diplômes nationaux clôturant une formation pour l’accès à une profession réglementée après un cycle d’études supérieures achevé (Exemples : « Diplôme d'aptitude aux fonctions de notaire », « Certificat d’aptitude à la profession d’avocat ») 

 

Attention : Certaines écoles utilisent des dénominations anglaises pour leurs formations ! Un « Bachelor » ou un « Master of Science » n’est pas équivalent à une « Licence » respectivement un « Master » de l’éducation nationale. Ces formations doivent être revêtues d’un visa officiel pour être reconnues et donner droit à l’obtention d’une aide financière.

Outils de recherche:

ONISEP

CEFDG (diplômes visés)

 

Les présentes informations vous sont fournies à titre purement indicatif ; seuls les textes publiés au Journal officiel du Grand-Duché de Luxembourg font foi.

 

Dernière mise à jour