FAQ

Consultez notre foire aux questions (FAQ) pour toutes vos questions au sujet des aides financières de l'état pour études supérieures.

Nous vous rendons attentif au fait que le CEDIES ne répondra pas aux questions dont les réponses se trouvent dans notre FAQ.

En quoi consiste l'aide financière ?
  • L'aide financière est octroyée par l'Etat luxembourgeois à toute personne inscrite dans une formation acréditée de l'enseignement supérieur et remplissant certaines conditions.
  • Elle est composée de plusieurs bourses et d'un prêt-étudiant.
  • Elle est accordée en deux tranches semestrielles par année académique.
Pour quels types d'études puis-je bénéficier de l'aide financière ?

Vous pouvez bénéficier d'une aide financière pour :

  • un programme d'études supérieures éligible (veuillez consulter les Formations éligibles pour plus d'informations)
  • une formation professionnelle, sous condition d'avoir été autorisé par le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse à suivre votre formation professionnelle à l'étranger (l’autorisation est à demander par écrit auprès du Service de la Formation Professionnelle www.men.lu)
Je suis résident au Grand-Duché de Luxembourg; quelles conditions dois-je remplir pour obtenir l'aide financière ?

Si vous résidez au Grand-Duché de Luxembourg, vous devez remplir une des conditions suivantes :

  • être ressortissant luxembourgeois
  • être membre de famille d’un ressortissant luxembourgeois résidant au Grand-Duché de Luxembourg
  • être ressortissant européen (UE + EEE), employé ou exerçant sa profession au Grand-Duché de Luxembourg

Attention : L’étudiant qui séjourne au Grand-Duché de Luxembourg principalement dans le cadre de ses études et qui ne dispose pas d’un revenu mensuel propre égal ou supérieur au salaire social minimum pour salariés non qualifiés (1.998,59€) est traité comme étudiant non-résident au Grand-Duché de Luxembourg. Si c’est votre cas veuillez-vous référer à la rubrique suivante « Je suis un étudiant non-résident; puis-je bénéficier de l'aide financière ? »

  • être membre de famille d'un ressortissant européen (UE + EEE), résidant et employé ou exerçant sa profession au Grand-Duché de Luxembourg
  • résider au Grand-Duché de Luxembourg depuis au moins 5 ans
  • être réfugié politique
Je suis un étudiant non-résident; puis-je bénéficier de l'aide financière ?

Oui, vous pouvez bénéficier de l'aide financière si vous remplissez une des conditions suivantes: 

  • vous êtes ressortissant luxembourgeois ou européen (UE + EEE), employé ou exerçant une profession au Grand-Duché de Luxembourg
  • vous êtes ressortissant luxembourgeois ou européen (UE + EEE) et bénéficiaire d’une pension d’orphelin du Luxembourg www.cnap.lu
  • un de vos parents ou son conjoint est un ressortissant luxembourgeois ou européen (UE + EEE), employé ou exerçant sa profession au Grand-Duché de Luxembourg depuis au moins 5 ans endéans une période de référence de 7 ans précédant la demande d’aide financière. Les périodes pendant lesquelles la personne était bénéficiaire d’une pension, d’une rente ou d’indemnités de chômage de l’Etat luxembourgeois sont comptabilisées pour la durée minimale de 5 ans nécessaire.
En tant qu'étudiant non-résident, à quoi dois-je faire attention avant de faire ma demande ?

L'aide financière de l’Etat luxembourgeois est une aide de substitution.

Avant d'introduire votre demande, vous devez faire toutes les démarches nécessaires dans votre pays de résidence pour y obtenir une aide financière pour vos études.

La réponse officielle (positive ou négative) pour l'année académique en cours doit être jointe à votre demande d'aide financière. Des certificats mentionnant des raisons administratives de refus ne sont pas acceptés et les certificats doivent se référer à l’année académique concernée et être renouvelés chaque année.

En l’absence d’une réponse officielle des autorités compétentes de votre pays de résidence, l'aide financière ne peut pas être accordée.

Faites attention à ne pas rater les délais pour l'introduction de votre demande d'aide financière dans votre pays de résidence.

Quand et comment dois-je introduire ma demande ?

Une demande d’aide financière est à introduire pour chaque semestre (même si vous êtes inscrit annuellement) :

  • du 1er août au 30 novembre pour le semestre d'hiver
  • du 1er janvier au 30 avril pour le semestre d'été

Une demande déposée hors délai est refusée pour dépôt tardif !

 

Pour introduire votre demande, choisissez une des deux options suivantes:

  • faire votre demande intégralement en ligne via MyGuichet
  • utiliser le formulaire à télécharger sous « Formulaires »

 

La demande en ligne via MyGuichet présente de nombreux avantages :

  • Vous pouvez faire votre demande 24h/24h et 7j/7j
  • Vous gagnez du temps
  • Vous pouvez faire un suivi de votre dossier
  • Vous êtes assisté dans votre démarche
  • Les pièces justificatives sont adaptées à votre situation
  • Vous disposez d’un login sécurisé
  • Vous économisez du papier

Pour en savoir plus sur la demande en ligne, vous pouvez consulter le tutoriel MyGuichet.

 

Quels sont les montants des bourses et du prêt-étudiant par semestre académique ?

Bourse de base

1.000 €

Bourse de mobilité

1.225 €

Bourse sur critères sociaux

0 € à 1.900 €

Bourse familiale

250 €

Prêt étudiant

3.250 €

Frais d’inscriptions

0 € à 1.850 €

L'aide financière est-elle cumulable avec d'autres aides ?

L'aide financière est cumulable avec :

  • les bourses accordées dans le cadre d'un programme de mobilité internationale telle que les bourses Erasmus+.
  • les bourses accordées sur critères de mérite de l'étudiant.

L'aide financière n'est pas cumulable avec :

  • les aides financières équivalentes attribuables dans le pays de résidence de l'étudiant (bourses et prêts d'études, bourses régionales, bourses communales, etc.).
  • les avantages financiers liés au statut d'étudiant et obtenus dans le pays de résidence de l'étudiant. (allocations familiales, aides au logement pour étudiants, etc.).
Qui a droit à la bourse de base ?

La bourse de base est accordée d'office à l'étudiant éligible pour une aide financière. Le montant semestriel est composé d’une bourse de 1.000 € et dun prêt-étudiant de 3.250 €.

Qui a droit à une bourse de mobilité ?

La bourse de mobilité est accordée à l'étudiant qui poursuit des études en dehors de son pays de résidence et y paie un loyer. Le montant semestriel est de 1.225 € sous forme de bourse.

De quoi dépend la bourse sur critères sociaux ?

La bourse sur critères sociaux peut s'élever jusqu'à 1.900 € par semestre académique.  

Le montant attribuable dépend du revenu total annuel imposable du ménage duquel l'étudiant fait partie (par ménage, il faut entendre : parents, parent et conjoint/partenaire, étudiant et conjoint/partenaire).

Sur demande de l'étudiant, la différence entre le montant maximal de 1.900 € et le montant attribué sous forme de bourse peut être ajouté au montant du prêt-étudiant.

L’intégralité de la bourse sur critères sociaux peut être demandée sous forme de prêt. Dans ce cas, l’étudiant n’a pas besoin de joindre de pièces justifiant le revenu du ménage.

Qui a droit à une bourse familiale ?

La bourse familiale est accordée à l'étudiant qui fait partie d'un ménage dans lequel un ou plusieurs autres enfants sont éligibles pour une aide financière.

La bourse familiale est accordée en une seule tranche au semestre d'été. Le montant semestriel est de 250 € sous forme de bourse.

Quelles sont les modalités du prêt étudiant ?
  • Le prêt étudiant fait partie intégrante de l'aide financière et est accordé d'office avec la bourse de base.
  • Le prêt étudiant est facultatif. L'étudiant peut bénéficier des bourses sans devoir contracter le prêt.
  • Le prêt peut être contracté auprès d'une des banques conventionnées avec l'Etat.
  • C'est un prêt garanti par l’Etat à taux d’intérêt maximal de 2 %.
  • L'étudiant commence à le rembourser 2 ans après avoir terminé ou arrêté ses études.
  • La durée maximale du remboursement est de 10 ans.

Banques conventionnées:

Est-ce que les frais d'inscription sont remboursés ?

Le Cedies rembourse les frais d’inscription jusqu’à 3.700 € par année académique, suivant la situation de l'étudiant et après déduction de 100 €.

La moitié des frais d’inscription est ajoutée au montant de la bourse de base et l’autre moitié au montant du prêt étudiant.

Exemple:

Si les frais d’inscriptions s’élèvent à 900 € :

  • 100 € sont déduits d’office
  • 400 € sont ajoutés au montant de la bourse
  • 400 € sont ajoutés au montant du prêt étudiant

Si vous avez remis votre dossier du semestre d’hiver et que vous n'avez pas encore payé tous vos frais d’inscription ou que vous ne possédez pas encore toutes les preuves de paiement, veuillez joindre toutes les pièces y relatives lors de la remise de votre dossier pour le semestre d’été.

Si vous avez remis votre dossier du semestre d’été et que vous n'avez pas encore payé tous vos frais d’inscription ou que vous ne possédez pas encore toutes les preuves de paiement, veuillez joindre toutes les pièces y relatives après que votre demande pour le semestre d’été a été traité et moyennant le formulaire « demande rajout frais d’inscription » disponible sous « Formulaires ».

Je dispose de revenus; quelle incidence cela peut-il avoir sur ma bourse ?
  • Les revenus provenant d’un travail étudiant limité à un maximum de 10 heures par semaine ainsi que les jobs d’étudiants pendant les vacances scolaires ne sont pas pris en compte pour le calcul de la bourse sur critères sociaux. Tout autre revenu à disposition de l'étudiant pendant l'année académique en cours est ajouté au revenu total annuel du ménage et peut influencer le montant attribuable de la bourse sur critères sociaux.
  • Si le montant imposable dépasse 1.998,59 € par mois (salaire social minimum), l’aide financière est accordée sous forme de prêt uniquement.
  • Si le montant imposable dépasse 6.995,06 € par mois (3,5 fois le salaire social minimum), l'étudiant est exclu du bénéfice de l'aide financière.
Pendant combien d’années puis-je bénéficier de l’aide financière ?
  • Pour le 1er cycle (BTS, Bachelor, licence, etc.), l'aide peut être accordée pour la durée officielle du cycle + 2 semestres « bonus ». Les semestres « bonus » sont accordés si vous vous réorientez après la première année d’études ou si vous redoublez une année d’études.
  • Pour le 2ème cycle (Master, postgraduate, etc.), l'aide peut être accordée pour la durée officielle du cycle. La durée peut être augmentée de 2 semestres si vous n'avez pas utilisé les semestres « bonus » lors du 1er cycle.
  • Pour le 3ème cycle (ex. doctorat, PhD) l'aide peut être accordée pendant 8 semestres.
Puis-je continuer à bénéficer de l'aide financière si je me réoriente dans mes études ou si je redouble une année ?

Oui, mais l’aide financière peut vous être refusée si vous ne faites pas preuve de progression dans vos études de 1er cycle.

Le contrôle principal de vos résultats s’effectue après que vous ayez obtenu l’aide financière pendant 4 semestres.

Pour pouvoir bénéficier de l’aide financière pour un cinquième semestre dans le cadre de vos études de 1er cycle, vous devez remplir une des conditions suivantes:

  • avoir validé 60 crédits ECTS pour le programme d'études dans lequel vous êtes inscrit
  • avoir validé 30 crédits ECTS si vous vous êtes réorienté l’année précédente
  • avoir été autorisé à passer en deuxième année si votre cycle d'études ne prévoit pas d’ECTS

Attention : Si, après deux années d’études, vous êtes inscrit en première année d’un programme d’enseignement supérieur, l’aide financière vous est refusée quels que soient les résultats obtenus.

J'ai dépassé la durée maximale autorisée; ai-je droit à une prolongation ?

Oui, l'aide financière peut vous être accordée sous forme de prêt uniquement pour une année supplémentaire.
Pour obtenir la prolongation vous devez :

  • être inscrit en dernière année du cycle que vous souhaitez achever
J'ai terminé mes études et souhaite en commencer d'autres; puis-je à nouveau bénéficier de l'aide financière ?

Oui, si vous avez achevé vos études et souhaitez en reprendre d’autres, vous pouvez bénéficier une seconde fois de l’aide financière de l’Etat pour un 1er et un 2ème cycle d’études.

Dépôt d’un dossier incomplet

Si vous avez déposé un dossier incomplet, veuillez obligatoirement attendre un courrier officiel de la part du CEDIES réclamant les pièces manquantes à votre dossier. Aucun rajout de pièces n’est accepté après le dépôt du formulaire ! Toute pièce envoyée au CEDIES sans courrier au préalable de notre part sera classée sans suite.

Textes coordonnés au 29 juillet 2016
Dernière mise à jour